Les chauves-souris de Neuchâtel

Le Petit rhinolophe

(Rhinolophus hipposideros)

Le Petit Rhinolophe, version miniature de son grand cousin, est une espèce forestière qui a été décimée par le DDT (insecticide) utilisé pour le traitement des charpentes au milieu du siècle passé. Actuellement, il n’occupe en Suisse plus que quelques vallées alpines reculées. Peu rapide, il rejoint ses terrains de chasse forestiers en suivant des repères paysagers particuliers comme les haies ou les lisières. Son vol agile lui permet de déloger les diptères qui se cachent dans les fourrés denses.

L’espèce gîte exclusivement en milieu bâti. Si une certaine tranquillité et une température suffisante peuvent être assurées, les combles, hangars ou granges sont utilisés.

Dans le canton, aucune colonie de mise-bas n’est connue actuellement. La dernière a été abandonnée dans les années 1990 où les deux derniers individus ont été observés dans une ancienne usine hydroélectrique à St-Sulpice. De nombreuses traces ou récits, comme une observation de 45 individus en hibernation dans le château de Gorgier, prouvent que l’espèce était bien répandue dans les années 1950. Actuellement, l’espèce a été retrouvée dans la vallée du Doubs où elle pourrait recoloniser le canton via les populations françaises.

Chiroptera