Les chauves-souris de Neuchâtel

La Sérotine boréale

(Eptesicus nilssonii)

Espèce nordique, la Sérotine boréale se trouve confinée aux reliefs jurassiens et alpins en Europe centrale. En Suisse, elle est emblématique des vallées jurassiennes froides. Elle chasse plutôt en milieu ouvert ou semi-ouvert, le long des lisières ou en pâturage boisé, mais aussi régulièrement dans les villages, sous les lampadaires.

Ses gîtes se situent uniquement en bâtiments, avec une préférence pour l’entretoit. Elle utilise néanmoins aussi les cheminées à boisseaux ou l’espace derrière les lambris de façade.

Une dizaine de colonies de mise-bas, d’une quarantaine d’individus en moyenne, est actuellement connue à travers le canton, principalement à La Chaux-de-Fonds, à la Brévine, à la Sagne et dans les hauts du Val-de-Ruz. Malheureusement, leurs effectifs sont en diminution et plusieurs disparitions ont été constatées, notamment au Val-de-Travers. Le réchauffement climatique pourrait être une des causes principales.

Chiroptera